samedi 12 septembre 2009

11 septembre 2009 Londres : manifestation de SIOE : la police terrorisée par les contremanifestants musulmans.

La manifestation de SIOE contre le projet de grande mosquée de Londres à Harrow.

Elle avait été autorisée par la police. Mais par crainte des contremanifestations musulmanes, au tout dernier moment elle a été interdite et Stephen Gash arrêté ...

Les policiers n'ont pas pu empêcher le millier de contremanifestants de s'en prendre aux manifestants de SIOE déjà présents.

Un senior policier a dit à Stephen Gash qu'il ne voulait pas voir un policier tué.




video

Cette vidéo montre que les manifestants de SIOE et la police ont été attaqués à coup de projectiles dangereux comme des briques.



Muslims gathering to counter the SIOE demonstration outside construction of the five story Harrow Central Mosque














Rappelons que pour cette manifestation comme pour toutes les manifestations de SIOE :
- SIOE a préparé la manifestation pacifique avec la police, afin qu'elle soit protégée
- SIOE n'admet que les slogans anti-charia et anti-islamisation, ainsi que les drapeaux nationaux
- SIOE interdit tous les symboles totalitaires ( nazis, communistes, islamiques).

28 août 2008 Copenhague : Manifestation de SIOE



Devant the parlement :
Christiansborg Slotsplads
Copenhagen
17.00 – 18.30 h

La manifestation devait avoir lieu devant la mosquée de Nørrebro, mais la police a dit ne pouvoir garantir la sécurité.
La police a autorisé les "autonomes" à contremanifester à 10 m de la manifestation de SIOE, ce qui a empêché les personnes venues pour rejoindre SIOE d'atteindre la manifestation et rendu les discours de SIOE inaudible.

Pendant un an une guerre civil a eu lieu à Copenhague. Les Danois ont été victimes de viols, violences, cambriolages commis par des gangsers musulmans. Des Danois ont été forcés de quitter leur maison parce qu'ils n'osaient plus y habiter. Par exemple pendant une semaine envirion, des gangs de rue musulmans ont pratiqué des jets de bombes d'acides. L'un a frappé une fillette de deux ans, qui a été hospitalisée pour des brûlures graves.